Mon futur chien guide

Les chiens guides sont remis gratuitement à des personnes aveugles mais également malvoyantes profondes. Il convient d’insister sur ce dernier point car de nombreuses personnes malvoyantes n’osent pas faire de demande de chien guide pensant à tort que ce dernier n’est réservé qu’aux personnes en situation de cécité complète.

N.B : le chien guide est remis gratuitement dès l’âge de 12 ans au sein de la Fondation Frédéric Gaillanne, dès l’âge 18 ans au sein des autres associations de chiens guides affiliées.

Le chien guide pour qui ? Pourquoi ? Comment ?

Le chien guide s’inscrit dans une démarche volontaire de la personne déficiente visuelle. Pour pouvoir en bénéficier, elle doit adresser une demande de chien guide à l’association la plus proche de son domicile et fournir par la même occasion un dossier médical.

L'univers du chien guide en 3 étapes clés

1 L'éducation

L’aventure commence au sein du réseau d’élevages national de chiots. Les chiots sont suivis individuellement et sont sélectionnés à 2 mois. De 2 à environ 12 mois, ils sont placés dans les familles d’accueils bénévoles dont la mission principale consiste à socialiser ces chiots selon des principes d’éducation précis : propreté, obéissance de base, des ordres simples, un bon comportement en famille et à l’extérieur.
De 12 à 24 mois, à l’école, l'éducation spécifique commence : obéissance, évitement des obstacles, cheminement sur les trottoirs, les passages piétons… Il pourra répondre à 50 ordres différents.

2 La demande

Dès réception du dossier du demandeur, différentes entrevues sont planifiées avec une équipe pluridisciplinaire composée d’éducateurs, d’un instructeur en locomotion et d’un psychologue. Objectifs : permettre à l’équipe de déterminer la motivation de la personne, l’attitude de l’entourage familial et professionnel, afin de s’assurer que le chien sera bien accepté, enfin la capacité de déplacement et la santé. La rencontre avec l’équipe pluridisciplinaire permet d’évaluer tous ces points au moment de la demande. Si besoin, des stages en locomotion sont proposés afin de pouvoir se mettre à niveau et bénéficier d’un chien guide. Dans le cas contraire, la personne sera réorientée vers d’autres services adaptés aux besoins spécifiques qui ont été décelés lors de son évaluation.

3 La remise du chien guide

Une fois l’évaluation passée et la demande acceptée une rencontre avec un ou plusieurs chiens en éducation est programmée. Un moment important car il va permettre de déterminer le meilleur profil. Avant la remise officielle du chien guide, la personne déficiente visuelle bénéficie d’un stage de quinze jours, une semaine à l’école et une semaine à son domicile (les durées peuvent varier en fonction des besoins des personnes et de la situation sanitaire actuelle).

Les 10 questions les plus fréquentes

Les chiens guides sont remis gratuitement à des personnes aveugles mais également à des personnes malvoyantes profondes. Il convient d’insister sur ce dernier point car de nombreuses personnes malvoyantes n’osent pas faire de demande de chien guide pensant à tort que ce dernier n’est réservé qu’aux personnes en situation de cécité complète. En France on estime à 200 000 le nombre de personnes déficientes visuelles éligibles à un chien guide.
Dès l’âge de 12 ans, on peut remettre des chiens guides aux enfants déficients visuels, c'est la Fondation Frédéric Gaillanne affiliée à notre fédération qui les remet. A partir de l'âge de 18 ans, il faut adresser votre demande de chien guide auprès de l'association de chiens guides la plus proche de votre domicile.
Le coût de l’élevage, de l'éducation et de la remise du chien guide est entièrement pris en charge par les associations de chiens guides qui ne vivent que de la générosité du public. Le chien guide est donc remis gratuitement aux personnes déficientes visuelles qui en font la demande.
Le chien guide s’inscrit dans une démarche volontaire de la personne déficiente visuelle. Pour pouvoir en bénéficier, elle doit adresser une demande de chien guide à l’association de chiens guides la plus proche de son domicile et fournir par la même occasion un dossier médical. Dès réception du dossier, différentes entrevues sont planifiées avec une équipe pluridisciplinaire pour permettre de déterminer la motivation de la personne, l’attitude de l’entourage familial et professionnel, afin de s’assurer que le chien sera bien accepté, enfin la capacité de déplacement et la santé.
Au-delà de l’aide aux déplacements, le chien guide apporte du lien social ainsi qu’une véritable autonomie. Lorsque la personne aveugle ou malvoyante passe de la canne au chien guide d’aveugle, c’est tout son mode de vie qui change. Rencontres, discussions, accessibilité aux lieux qui accueillent du public : le quotidien de la personne déficiente visuelle est facilité. Si elle pouvait déjà entrer dans les boutiques, emprunter les transports en commun ou encore aller boire un café avec sa canne blanche, elle le fait désormais de façon plus sécurisée, sans craindre de se confronter aux dangers extérieurs. Grâce à sa famille d'accueil qui s'est chargée de la pré-éducation jusqu'à ses 12 mois en moyenne et son éducation spécifique dans une association de chiens guides, le chien guide a appris à indiquer à son maître les obstacles et les points d’intérêt (boîtes aux lettres, arrêts de bus…) mais aussi à assimiler ses parcours habituels. En tout, le chien guide répond à 50 ordres différents.
L’article 88 de la loi n°87-588 du 30 juillet 1987, modifié par la loi du 5 août 2015, permet l’accès des chiens guides d’aveugles et de leur maître dans tous les transports en commun, les lieux ouverts au public ainsi qu’à ceux permettant une activité professionnelle, formatrice ou éducative, sans surfacturation. Les chiens guides en éducation, accompagnés des familles d’accueil et/ou éducateurs de chiens guides jouissent des mêmes droits.
Les labradors ne sont pas la seule race de chien habilitée à devenir chien guide d’aveugle. Le berger allemand, le caniche royal et le golden retriever font partie entre autres des nombreuses races capables d’accompagner les personnes atteintes de malvoyance profonde ou de cécité.
Les temps d'attente varient d'une région à une autre, mais en moyenne il faut attendre entre 1 à 2 ans pour obtenir son chien guide.
En moyenne la vie « active » du chien guide dure entre 8 et 10 ans. Il est généralement adopté par son maître mais après un renouvellement, si l’utilisateur ne peut assumer la présence des deux chiens, le chien guide est accueilli par l’entourage ou par une famille de retraite bénévole. A noter, le renouvellement, pour cause de vieillesse, de maladie ou de décès du chien guide précédent est prioritaire.
Les chiens deviennent officiellement chiens guides d’aveugles le jour de l’obtention de leur certificat d’aptitude à guider, un examen qu’ils passent vers l’âge de 18 à 20 mois. Cette qualification intervient après le passage en famille d'accueil et l'éducation spécifique à l'association avec un éducateur diplômé.

Contactez-nous, nous vous rappelons !

Contactez-nous

Vous souhaitez obtenir plus d’informations, n’hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous, l’association la plus près de chez vous vous recontactera :


*Champs obligatoires

En laissant vos coordonnées, vous acceptez que la FFAC et ses Ecoles vous contactent pour vous donner plus d'informations sur ses actions et vous proposer de vous mobiliser à ses côtés. En savoir plus

Des associations partout en France

Voici une liste de toutes les associations regroupées dans le mouvement des chiens guides, sélectionner la tab 2 sur 2 pour voir la liste complète ou tab 1sur 2 pour voir la carte